cocon

Ka :luciole qu’on clique d’un doigt.

  Image

Retour dans l’atelier ,dans le nid…Avec une fatigue envahissante,une impression de vide qui me sont déjà connues.Même si ce que j’ai accompli n’est pas grand-chose ,pour moi c’est énorme surtout physiquement et c’est cela qui me donne des pensées noires,pesantes d’autant plus lourdes après les quelques semaines d’exaltation que j’ai vécues . Mon corps n’est pas à la hauteur de la tache que je me suis assignée et il me le rappelle insidieusement  , que c’est déprimant ; je le sais ,ce n’est pas une découverte mais à chaque fois que je me retrouve confrontée avec rudesse à mes limites corporelles ,j’enrage .Alors il me reste les quatre murs bleu gris de ma pièce ,mes rêves de projets à réaliser ,les pinceaux bien rangés,les tubes dans des boites en bois ,les toiles commencées,celles terminées roulées et posées en vrac…. Et tout l’or du monde que je possède au fond du crane .

Vivrai je assez longtemps pour accomplir ce que je désire ,trouverai je assez d’énergie pour dépasser ,outrepasser mes limites ? J’enrage et m’enroule comme un animal  sous la couette : Ka luciole qu’on clique d’un doigt.Je suis cet animal éphémère,qui brille dans son obscur lieu de désir.

 

Publicités

2 réflexions sur “cocon

    1. oui en effet Serge mais comme c’est la partie immergée ,invisible ,elle ne donne que peu de satisfaction,on cherche ,on écrit ,on rature ,on peste…..enfin tu connais,la vie quoi!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s