la fente ou premier objet du délit …

 

la première fois que j’ai ouvert ce blog,le 02 avril exactement( et qui fut mis hors service quelques minutes …après le premier message),j’ai balancé cette peinture,hors contexte….sans explication,pure provoc,je l’avoue… et j’ai combattu bec et ongles contre la rédaction pour défendre mon travail ,mon nom débile,mes sujets scabreux.la suite m’a montrée que l’obstination paie :je fus souvent mise en valeur sur la plate forme d’Arte.

serie corpus doloris-instants de plaisirs.toulouse mix’art 2003.acrylique sur carton ,paillettes.une manière d’exorciser la peur?c’est un dyptique,deuxième partie demain.:pas vraiment de suspense,j’en conviens!! posté sur arte en mai 2007

 

 

 

« j’me voyais déjà »…..pauvre fille! avec le recul,cette histoire me parait un peu ridicule ,et comme j’ai un caractère réactif et colérique je l’ai pris avec force ,donnant trop d’importance à un fait assez « anodin »,n’empêche  ce n’était pas si anodin quand on pense à la manière brutale et peu respectueuse utilisée par la plate forme d’Arte pour nous virer du site.je suis tombée de haut  cela peut paraître futile mais j’y tenais à ma chambre obscure,elle participait à mon équilibre physique et psychologique précaire ,j’avais échafaudé l’objet « artistikkkbranleta » avec amour ,peut être un peu de précipitation c’est vrai mais une absolue sincérité.

toute chute doit servir à se relever en meilleur état ,plus en phase avec soi même ,cela doit aussi permettre de rabattre son caquet ,les petites prétentions stupides.cela m’a appris une chose importante ,je n’avais pas pris en compte l’aspect virtuel de ma construction ,j’élaborais une tour de sable et la vague l’emporta sans prévenir.j’aurais du m’en douter ,faire avec. maintenant ,je recommence mon tissage obsessionnel de i-Pénélope networkeuse ,cette fois ci je défais chaque nuit la conscience tranquille,je fabrique du vent ,l’aspect éphémère ,performance ,happening est pris en compte  et ça me plait drôlement cet inconfort moral; j’y puisse des forces insoupçonnées,ce travail peut disparaître demain :j’ai à nouveau un atelier « réel » ou je vais pouvoir concocter des objets « réels »;ici ,je suis un peu plus à l’abri….quoique….

le sommes nous seulement à un moment de notre vie? non.je ne me rebellerai plus contre les forces qui animent l’univers ,et nos petites vies .l’important ,c’est d’ètre en vie et de s’en rendre compte.c’est tout.29/08/12

Publicités

2 réflexions sur “la fente ou premier objet du délit …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s